28 septembre 2012

Muffin BabyCake: le tuto

Voici la recette de mon Muffin BabyCake.

350558056

Matériel :

- Une page 12/12 double (autrement dit, 30 cm sur 30 cm, avec impression recto/verso)
- Une boule de styropore de +/- 7cm de diamètre coupée en 2
- Une paire de ciseaux
- Un pistolet à colle
- De la colle forte
- Le gabarit feston que vous imprimerez. Il doit mesurer +/- 10 cm.
- Dentelle, rubans, boutons, perles, fleurs, etc. pour décorer votre création.

279634scrapperfogeanterondfestonne

Procédé pour le tour du cupcake :

- Dans votre page 12/12, découpez une bande de 30,5 cm sur 6 cm.
- Tracez un cercle de 5 cm de diamètre pour le fond du cupcake et un autre de 7 cm pour masquer la demi-boule qui va maintenir votre muffin.
- A l'aide de votre gabarit feston, tracez maintenant 5 ronds festonnés sur votre page 12/12.

 

273144038

 

Sur cette photo vous voyez de quoi devra dépasser votre rond festonné par rapport à la demi-boule de styropore.

333854039

Dans votre bande de 30,5*6, marquez les futurs plis à l'aide d'un poinçon tous les 5 millimètres.

789132042

 

- Pliez en accordéon suivant les traits.

272512043

 

- Collez les deux bords pour former le tour du moule à muffin.

- Collez le cercle de 5 cm à l'intérieur du fond de ce moule à l'aide de votre pistolet à colle chaude.

- Façonner votre moule en l'élargissant sur le dessus afin de pouvoir y insérer la moitié de la boule de styropore, face plate vers le haut. Cela va aider à maintenir votre gâteau. Recouvrez-la en collant le cercle de 7 cm.

 

578485054

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Procédé pour le mini album :

- Faites un trou afin de pouvoir relier les pages par la suite. Consolidez-les à l'aide d’œillets en métal si vous en possédez ou même avec un œillet d'écolier.
- Reliez les 5 ronds festonnés à l'aide d'un ruban une fois que vous aurez inséré vos photos et décoré vos pages.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Procédé pour le dessus du cupcake :

- Collez l'un des 5 ronds festonnés sur la base plate de l'autre demi-boule de styropore.
- Laissez parler votre créativité en utilisant dentelles, fleurs, perles et autres boutons.

 

406407073

 

Bon amusement !

 

Posté par JoyEuzinha à 14:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

26 septembre 2012

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire


Sa vie avait été passionnante,

mais rien ne dure éternellement,

sauf peut-être la bêtise humaine.

- Page 500 de ce livre -


 

Lundi 2 mai 2005: dans une petite ville de Suède, les pensionnaires d'une maison de retraite s'apprêtent à célébrer le centième anniversaire d'Allan Karlsson. Soeur Alice, la directrice, a invité tout le gratin local pour l’évènement, y compris le maire et les représentants de la presse. Mais voilà, la vedette du jour a décidé de se faire la belle, quelques minutes avant le début des festivités. Ainsi, en dépit de son grand age, Allan Karlsson saute par-dessus la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. C'est le début d'une aventure rocambolesque, pleine de rencontres et de surprises... mais surtout de problèmes. Après avoir volé une valise contenant 50 millions de couronnes à un membre du gang Never Again, notre centenaire et ses compagnons de route seront bientôt accusés d'un triple assassinat. Il en faut plus, néanmoins, pour intimider Allan Karlsson, dont la vie entière fût une dangereuse mascarade. Né en 1905, notre héros apprend très vite à manier les explosifs, une qualification très recherchée en cette période de chamboulements et qui va le conduire aux quatre coins du monde. C'est ainsi qu'après un séjour dans un asile, on retrouve notre artificier Suédois aux cotés des soldats républicains en Espagne, puis dans le camp de Franco, avant qu'il ne traverse l'Atlantique pour se atterrir au sein d'un cercle d'imminents physiciens à Fort Alamo puis de rencontrer le président Harry Truman. Ayant acquis de précieuses connaissances sur la fabrication de la bombe atomique, Allan Karlsson voyage encore en Chine, en URSS, en Iran et en Corée du Nord où il rencontre Mao, Staline, Beria et Kim Jong.

 h701603-360-360--le-vieux-qui-ne-voulait-pas-feter-son-anniversaire

 

Ce livre est un pur moment de bonheur.

On y croise des personnages tous aussi allumés les uns que les autres mais très attachants : un frère caché d'Albert Einstein qui serait complètement stupide, un vendeur de hot-dog qui aurait étudié pendant trois décennies sans jamais décrocher aucun diplôme, une belle rousse jurant comme un charretier et refusant de se déplacer sans son chien et son éléphant, etc.


J'ai beaucoup ri même si certains passages plutôt historiques m'ont ennuyée mais avaient cependant leur importance.


Je vous le conseille vraiment.

 

118571402659020408_TxsRLLnu_c

Posté par JoyEuzinha à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2012

Et si on faisait fonctionner la chaine de la solidarité?

Bonjour à toutes les abonnées de ce blog, à tous les abonnés aussi.

Aujourd'hui, je viens vers vous l'espace d'un article pour vous demander d'aider une jeune femme à faire connaître non seulement son site mais aussi et surtout son forum.

C'est un projet pour ses études alors je compte sur la chaîne de la solidarité si bien connue des scrappeuses et scrappeurs pour que vous rendiez visite tant à son site qu'à son forum, que vous lui fassiez non seulement de la pub mais aussi que vous participiez aux discussions sur celui-ci afin de le faire évoluer et vivre!

Voici le lien vers son site: http://veryfashionable.hebergratuit.com/

Et voici le lien vers son forum: http://veryfashionable.net/forum/

 

En fait  elle a créé le site et le forum pour acquérir de l'expérience dans le cadre d'une formation à l'université qui débutera concrètement ce vendredi 21 septembre 2012. Elle veut, au travers de ces deux supports internet, montrer à ses professeurs qu'elle peut créer et gérer un site et un forum associé à celui-ci. Les professeurs surveilleront l'évolution de son projet.

Sa formation porte sur l'apprentissage des technologies de l'information et de la communication (découverte d'outils informatiques, de logiciels, d'outils de communication à distance) ainsi que sur la manière de les transmettre à d'autres enseignants.


Elle souhaiterais évidemment déjà pouvoir toucher quelques enseignants avec ce forum afin de relayer son projet de formation mais il est aussi destiné aux adeptes de loisirs créatifs et animateurs en panne d'imagination ou désirant simplement partager avec d'autres personnes leurs idées, leurs créations, leurs tutoriels, le tout dans la bonne humeur.

Et comme ensemble, nous sommes plus forts, merci de relayer l'information sur vos blogs afin de l'aider dans son travail, merci de participer à son projet, merci d'en parler à vos amies bricoleuses, institutrices, éducatrices, animatrices. Merci beaucoup pour elle.

 

JE COMPTE SUR VOUS ET SUR LA CHAINE DE LA SOLIDARITE!

Posté par JoyEuzinha à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2012

Baby Cake

L'amour donne le vertige,

mais son vertige,

si intolérable qu'il soit,

est un délice infini.

- Hubert Aquin -


Pour un "concours" sur un certain site, on nous demandait de réaliser quelque chose dans notre secteur de prédilection créatif avec deux seules consignes:

- partir du mot "baby cake"

- rédiger un tutoriel.


Voici ma réalisation, je viendrai partager avec vous le tutoriel plus tard.

056

070

073

078

081

084

097

107

116

A bientôt.

118571402659020408_TxsRLLnu_c

Posté par JoyEuzinha à 09:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2012

Carte Gratitude 3

La gratitude, ne pas voir le cadeau, mais celui qui l'offre.

- Anonyme -


Et voici la troisième carte du trio gagnant.

032

033

035

118571402659020408_TxsRLLnu_c

Posté par JoyEuzinha à 07:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 août 2012

Carte Gratitude 2

La gratitude peut transformer votre routine en jour de fête.

- William Arthur Ward -


Voici la deuxième carte du trio.

023

025

027

118571402659020408_TxsRLLnu_c

Posté par JoyEuzinha à 08:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2012

Carte Gratitude 1

"Une simple pensée de gratitude dirigée vers le ciel

est la plus parfaite des prières."


- Gotthold Ephraim Lessin -


Aujourd'hui je partage avec vous une petite carte. 

La première d'un trio.

013

 

017014

L'enveloppe est travaillée aux distress et lingettes, embossage à chaud.

020

118571402659020408_TxsRLLnu_c

 

 

 

Posté par JoyEuzinha à 08:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2012

Livre d'or

Notre richesse,

ce sont nos souvenirs...

- François Hertel -


En juillet j'ai eu le plaisir de réaliser un livre d'or pour des futurs jeunes mariés.


Le support de mon travail est un gros album photo dont j'ai étampé toutes les pages de différents motifs afin de donner une dynamique aussi à l'intérieur de l'ouvrage.


J'étais partie sur une autre idée au départ quand j'ai parlé du projet avec la future mariée et puis, comme c'est souvent le cas, une fois les différentes photos mises à ma disposition, celle que j'ai choisie m'a parlé et je me suis laissé guider par elle en créant une grande horloge et axant mon travail autour du "carpe diem", maxime appréciée par les futurs époux.

 

016

 

021

 

025

 

029

 

033

 

003

 

007

 

009

 

011

 

Encore une belle source de bonheur tant pour moi que pour ce jeune couple.

118571402659020408_TxsRLLnu_c

Posté par JoyEuzinha à 07:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
21 août 2012

Ardoise

J'efface tout et je recommence.

Parce que je considère la création comme une ardoise.

- Pierre Dac -



Voici cinq souvenirs de communion dont la base de travail est une ardoise. Même techniques, mêmes embellissements,  mêmes papiers, mais agencement différents.


Un support vraiment agréable à travailler mis en valeur par des papiers gris/bleu et vieux mauve.


Je me suis éclatée.

 

105

 

118

 

137

 

154

 

Quelques détails pris pêle-mêle dans les différentes réalisations.

 

115

 

127

 

134

 

149

 

166

 

A bientôt

118571402659020408_TxsRLLnu_c

Posté par JoyEuzinha à 23:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
17 août 2012

Le mec de la tombe d'à côté

Réparer des bulles de savon éclatées

et faire sourire des poupées de chiffon

ça peut prendre du temps.

- Le mec de la tombe d'à côté -

- Katarina Mazetti -


9782742771905

 

Voilà un roman léger, tonique et drôle, qui ne prend pas la tête.

Désirée a 35 ans, elle est bibliothécaire en section jeunesse, et elle se rend chaque jour sur la tombe de son mari Örjan.

Lui a sensiblement le même âge, il s’appelle Benny, il élève des vaches, et vient chaque jour sur la tombe de ses parents.

Lui, c’est le mec de la tombe d’à côté. Ils sont aussi différents que possible! Elle aime les lignes simples et épurées, la culture et l’opéra et, lui, il ne jure que par la ferme, il est un peu souillon, et la tombe de ses parents est un mausolée digne d’un pépiniériste tant elle est ornée.

Tout les oppose, mais voilà, quand Benny est proche de Désirée, elle a comme des papillons dans le ventre. Ces deux-là vont-ils pouvoir s’aimer? Je vous laisse le découvrir!

J'ai beaucoup aimé cette lecture, on croirait presque suivre l'émission "L'amour est dans le pré" sur papier. C'est un véritable choc des cultures entre ces deux personnages, ils ne sont jamais d'accord sur des sujets aussi variés que la politique, la nourriture ou encore le choix d'un film. Pourtant, pour éviter les disputes, ils optent très souvent pour l'humour, relativisant ainsi les fossés qui les séparent et parfois, les disputes sont inévitables! Comment pourrait-il en être autrement d'ailleurs puisqu'aucun des deux n'est prêt à faire le moindre sacrifice? La communication est bien souvent impossible mais l'humour est toujours présent.

On sourit souvent, même s’il est vrai que les clichés intello/paysan sont plutôt attendus, "L'amour est dans le pré" toujours... L'auteur a choisi de donner la parole à chacun des deux par alternance des chapitres et j'ai beaucoup apprécié cela. On s'en rend d'autant plus compte que le choix de la narration à la première personne est très judicieux. Les chapitres alternent le point de vue de l'un et de l'autre sur les mêmes événements et on assiste impuissant à cette incompréhension grandissante qui tient à peu de choses parfois.

Avec ce roman on s’amuse, c’est vif, léger, on rit et puis on passe dans l'émotion. J’ai particulièrement aimé la fin, courageuse, pas si simple, pas complètement tranchée non plus, sans être complètement ouverte non plus.

C'est certain que j'invistirai dans la suite: "Le caveau de famille".

 

 

 

Ce roman a été adapté en pièce de théâtre, un petit extrait ici même si celui-ci me laisse perplexe...

 

118571402659020408_TxsRLLnu_c

 

Posté par JoyEuzinha à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :